Posséder un cheval est le rêve de beaucoup de personnes. Le frein de la majorité des cavaliers est la peur de ne pas être à la hauteur.

On entend souvent qu'il faut le galop 7 pour être propriétaire. La réalité est toute autre ....

Ce n'est pas une question de Galop, mais il existe tout de même une question de niveau : le jeune propriétaire doit absolument avoir le niveau correspondant à son cheval (un petit niveau équestre suffit pour un cheval tranquille, un bon niveau est nécessaire pour un jeune cheval un peu fou).


Le propriétaire est légalement tenu de rester maître de son animal en toute circonstance. Le 'niveau' nécessaire est donc de savoir le tenir au moins en main. Monté, cela dépendra ce qu'il souhaite en faire : l'important est de toujours savoir le maîtrisé, de n'être ni dangereux pour soi-même, ni pour l'animal, ni pour les autres.

Il faudra aussi savoir comment le nourrir, soigner les petits bobos, quand faire appel au vétérinaire, au maréchal-ferrant, au dentiste, à l'ostéopathe, et surtout apporter les soins quotidiens (pansage, curage des pieds...)
Savoir faire un box (sauf s'il vit au pré, auquel cas, il faudra savoir gérer les pâtures), etc... à moins de se faire assister (c'est le cas des pensions par exemple, où le propriétaire peut compter sur l'aide des gérants, des palefreniers, etc..., qui peut être une bonne alternative).

Si le propriétaire envisage d’emmener son cheval à un niveau sportif (randonnées longues, intensives ou fréquentes, compétitions… ) il sera nécessaire pour lui d’être capable de gérer le planning de travail de son cheval.

Une bonne expérience avant d'acquérir un cheval est la Demi-pension, qui permettra au futur propriétaire d'apprendre les gestes quotidiens... qui malheureusement ne figurent dans aucun programme officiels des Galops.

070107_001

(Devenir propriétaire : un rêve parfois contraignant)